Tome 1, Un privé sur le Nil

Lasser est passionné de "belles bagnoles", comme il dit. Dès qu'il en voit une, il ne peut s'empêcher d'admirer les chromes, les lignes et l'esthétique de ces bolides. Et il a de quoi se rincer l'oeil : les dieux, notamment, adorent le tape-à-l'oeil et roulent en voiture de luxe !

La galerie de véhicules commence dans le tome 1, Un privé sur le Nil, avec des fabricants ayant marqué leur époque comme Panhard & Levassor, Pontiac, Cadillac ou Volkswagen.

Panhard 6CS et 6DS

Alors qu'il est venu enquêter à Marselha, Lasser tombe en arrêt devant une superbe Panhard 6 CS bleue : " Ce modèle dernier cri des usines Panhard & Levassor était la réplique, en un peu plus populaire, toutes proportions gardées, de la luxueuse 6 DS que seuls les très puissants – et les dieux – pouvaient s’offrir. Moins racée, elle avait néanmoins une jolie ligne, avec ses chromes rutilants, sa calandre argentée et ses ailes incurvées qui, comme des arabesques, encadraient le capot et s’aplanissaient pour former le marchepied, sous les portières."

Pontiac Deluxe 8 convertible Sedan

Hâpi, le taureau sacré tenancier de boîte de nuit, roule en Pontiac Deluxe 8 convertible Sedan. Ce modèle décapotable est parfait pour lui : un modèle de voiture classique ne lui aurait pas permis de faire tenir son corps volumineux et sa tête cornée dans l'habitacle !

Volkswagen Coccinelle

La Coccinelle est la voiture de Fazimel, fidèle assistante de Lasser. Elle lui a été offerte par un client de l'hôtel, un mage étranger qui l'a obtenue on ne sait comment et a affirmé qu'on n'en reverrait pas d'autres de sitôt. Tout au long des aventures de notre détective, on la voit rouler dans les rues du Caire, conduite d'une main énergique par sa fantasque propriétaire. A chaque fois qu'il doit monter dans ce véhicule, Lasser en a des sueurs froides.